Mais où sont donc passés ces hommes qui ont réussis à se libérer de la matière ?

29512966_2073440672939262_5669842507089579942_n

Une idée que j’ai évoqué au cours du colloque « Les réalités invisibles » concernant le futur de l’homme :

Il est important que l’homme s’interroge sur son devenir spirituel. Aujourd’hui il existe bien des méthodes de développement personnel qui le pousse à se transcender, mais voilà ! A quoi nous destinent toutes ces méthodes dans l’absolu ?

Le bouddhisme évoque que l’aboutissement de la vie humaine est la libération du cycle des incarnations. C’est donc à cela qu’entraînerait l’éveil entre autre chose, avant d’accumuler de nouvelles expériences dans d’autres états qu’un corps fait de chair.

Mais où sont donc passés ces hommes qui ont justement réussis à se libérer de la matière ? Ont-ils seulement existé ou est-ce là un fantasme qui se glisse en nous comme pour soulager les maux que nous affrontons dans nos vies. L’idée d’un horizon majestueux comme ultime récompense à tant d’efforts passés.

Et si ces consciences, ainsi libérées de la matière dense, nous aidaient aujourd’hui, comme un frère qui tend une main ? On ne pourrait pas trouver meilleure aide que d’anciennes âmes incarnées qui ont pu, à travers tous les ages, accumuler une connaissance exhaustive de l’homme, et ce, sur tous les plans de ses activités, de ses émotions et de ses pensées.

Les manifestations d’ovnis et d’extraterrestres n’afficheraient-elles pas alors, pour bon nombre d’entre elles, l’apparence prise par cette aide pour rappeler l’homme à des questionnements essentiels ?

Pour autant, je ne nie nullement l’existence d’autres civilisations avancées qui évoluent parallèlement à nous puisque l’univers est infini et qu’il soumet toutes les sources de vie aux mêmes lois. Nous partageons ainsi avec « d’autres », sans pour les connaître, les mêmes mondes, que ceux-ci soient visibles ou invisibles, qu’importe les distances qui nous séparent les uns les autres et que seules les consciences individuelles occultent ou révèlent.

 

Patrice Gouez

Un commentaire

  1. Si vous regardez bien, à droite du tableau cela me fait penser à un cerveau (qui représente la Conscience) et à gauche l’homme (qui représente l’Humanité) qui essaye de le toucher. Symboliquement le « Toi » qui tente sans trop faire d’effort de rentrer en relation avec le « Moi ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s